Actualités sur le thème: Menaces et violence

11.02.2021

Adoption des recommandations sur le placement extra-familial des enfants

Fin janvier 2021, la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales CDAS et la Conférence en matière de protection des mineurs et des adultes COPMA ont publié leurs recommandations communes relatives au placement des enfant hors de leur foyer familial. Pour les enfants qui ne peuvent pas grandir dans leur famille biologique, quelle qu’en soit la raison, il existe différentes formes de prise en charge qui garantissent leur protection et favorisent leurs chances de développement.
Plus
25.01.2021

Protection et intérêt de l’enfant dans les maisons d’accueil pour femmes

La violence domestique est une réalité largement répandue et les enfants font souvent aussi partie des victimes. Les institutions comme les maisons d’accueil pour femmes, dans lesquelles les femmes victimes de violences et leurs enfants peuvent trouver refuge et soutien, sont particulièrement bien sensibilisées aux différents aspects de la protection des enfants dans le contexte de la violence domestique. Des offres adaptées aux enfants doivent être disponibles dans ces structures et doivent bénéficier d’un financement approprié.

Plus
18.01.2021

L’intérêt supérieur de l’enfant n’est pas pris en compte de manière suffisante dans les procédures légales liées à la migration

En tant qu’Etat signataire de la Convention des droits de l’enfant, la Suisse s’est engagée à prendre en considération l’intérêt supérieur de l’enfant de manière prioritaire. Comme l’a relevé l’observatoire suisse du droit d’asile et des étrangers dans un rapport paru récemment, l’intérêt supérieur de l’enfant, qui est pourtant pris en compte avec soin et cohérence dans les procédures de droit de la famille, ne constitue un principe directeur dans les procédures de droit d’asile et des étrangers que de manière limitée. Ce constat est particulièrement grave au vu de la vulnérabilité particulière des enfants dans le contexte de la migration. La CDE doit s’appliquer à tous les enfants et les jeunes en Suisse, sans discrimination.
Plus