Archives

13.12.2018

Les enfants s’engagent pour les droits de l’enfant - Conférence des enfants 2018 à Trogen - Contribution de Lea Meister, CSAJ

Du 15 au 18 novembre 2018, 61 enfants de toute la Suisse alémanique âgés entre 10 et 13 ans se sont retrouvés au Village d’enfants Pestalozzi pour la conférence des enfants. Ils ont beaucoup réfléchi aux droits de l’enfant et ont élaboré leurs demandes à l’égard de la politique. Lors de la conférence de clôture le 18 novembre, les demandes ont été transmises à la Conseillère nationale Rosmarie Quadranti et aux lobbyistes pour les enfants Yael Bloch, Linda Estermann etFrédéric Mader. Ces personnes vont s’efforcer à pouvoir en mettre en oeuvre autant que possible.

La conférence des enfants offre aux enfants la possibilité d’apprendre à mieux connaître leurs droits et de pouvoir participer. Elle est organisée conjointement par Village d’enfants Pestalozzi, Lobby Suisse de l’enfant et le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse. Le but de la Conférence des enfants est de donner la possibilité aux enfants de s’informer sur les droits de l’enfant et de formuler leurs propres priorités. Les enfants décident de manière participative ce qui est important pour eux , le tout accompagnés par des pédagogues. Les enfants décident également eux-mêmes des règles dans le Village d’enfants et peuvent choisir parmi une gamme d’activités de loisirs individuelles et collectives. En plus de la conférence des enfants ils peuvent ensuite participer à une visite du Palais fédéral et suivre leurs demandes avec l’aide des organisateurs, des lobbyistes pour les enfants et de politiciens.  

Dans le cadre de la Conférence des enfants de 2017, les enfants avaient choisi les deux thèmes « Droits de l’enfant et environnement » ainsi que « Enfants dans la guerre et migration » pour la Conférence de 2018. Cette année deux groupes ont traité de ces thèmes dans des workshops correspondants. Un troisième groupe s’est occupé de la situation des droits de l’enfant en Suisse et a rédigé ses préoccupations destinées à la politique. Le Réseau suisse des droits de l’enfant les intégrera à la procédure de rapport au Comité des droits de l’enfant. Cette participation directe des enfants est une première pour la Suisse et fait partie d’un projet pilote du Réseau sur la participation des enfants et des jeunes dans la procédure de rapport étatique. 

Dans le courant des quatre jours les enfants ont eu l’occasion d’en apprendre plus sur les droits de l’enfant de manière générale. A la fin, des demandes claires sont apparues: les enfants souhaitent avoir d’avantage leur mot à dire sur les questions qui les concernent - en particulier à l’école. Il est également important pour eux que les enfants n’aient plus à subir de violences à la maison. Dans le domaine de l’environnement ils demandent à la politique que la production de plastique soit diminuée et d’élever les taxes sur l’huile de palme. De plus les enfants ont souligné que tous les enfants doivent pouvoir exercer leurs droits: cela est également valable pour les enfants en fuite, qui ont droit à une famille, un accompagnement individuel et un soutien psychologique. 

Pour l’année prochaine les enfants ont choisi les thèmes « Travail des enfants » et droits de l’enfant en lien avec les « Nouvelles technologies et réseaux sociaux », en plus d’une autre consultation sur la procédure de rapport étatique au Comité des droits de l’enfant.

Vous trouverez la totalité des demandes de la Conférence des enfants 2018 et d’autres impressions dans le lien suivant (en allemand):

https://www.pestalozzi.ch/de/was-wir-tun/kinderrechte/kinderkonferenz-2018

 Lea Meister est responsable du domaine politique du Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ) et membre du Comité au Réseau suisse des droits de l’enfant.