Archives

12.02.2014

Observations du Comité des droits de l’enfant

Plusieurs rapports étatiques ont été traités à l’occasion de la 65ème session du Comité des droits de l’enfant. Les recommandations émises à l’attention du Vatican et de l’Allemagne ont suscité un intérêt particulier alors que le traitement du rapport de la Suisse approche.

Lors de la 65ème session du Comité des droits de l’enfant, plusieurs rapports étatiques ont été examinés. Le traitement du rapport du Vatican par le Comité des droits de l’enfant a été largement relayé dans les médias. Dans ses observations finales, le Comité des droits de l’enfant arrive à la conclusion que le Vatican a violé la Convention des droits de l’enfant et qu’il n’a pas assez agit dans le domaine des abus sexuels d’enfants dans l’Eglise. Le Vatican a toutefois fortement rejeté les critiques du Comité sur le traitement des cas d’abus dans l’Eglise catholique.

En revanche, les observations finales du Comité à l’attention de l’Allemagne ont trouvé un écho politique : la Ministre des affaires sociale Katrin Alpeter souhaite introduire cette année encore les droits de l’enfant dans la Constitution fédérale.

Le rapport étatique de la Suisse sera examiné en janvier 2015 lors de la 68ème session du Comité, date à laquelle les recommandations à son égard seront connues.

Plus d'informations