03.03.2015

Premier Congrès Mondial sur la justice juvénile à Genève

Le premier Congrès Mondial sur la justice juvénile a eu lieu du 26 au 30 janvier 2015 à Genève. Plus de 900 délégués issus de plus de 90 Etats et de la société civile y ont participé.

Le Congrès a eu lieu sur invitation du Département Fédéral des Affaires Etrangères de la Suisse (DFAE), en collaboration avec l’Office Fédéral de la Justice et de la Fondation Terre des hommes.

Bien que la justice juvénile connaisse une multitude d’instruments internationaux, leur mise en œuvre est souvent lacunaire. Le Congrès doit servir de forum de discussion pour les bonnes pratiques dans les procédures de la justice juvénile. Il doit également donner une impulsion décisive vers une unification transnationale des normes et droits des enfants dans les procédures de la justice juvénile.

Les discussions et opinons du Congrès ont été résumés et adoptés dans la « Final Declaration ». La « Final Declaration » a pour but d’aider à promouvoir une justice juvénile adaptée aux enfants et fait remarquer qu’il faudrait utiliser les peines privatives de liberté pour les mineurs qu’en dernier recours, que ceux-ci doivent être incarcéré séparément des adultes et qu’ils doivent avoir accès à une procédure de recours. Les participants ont également appelé les Etats à bannir la peine de mort, les châtiments corporels ainsi que l’emprisonnement à vie sans possibilité de libération conditionnelle pour les mineurs. 


Les enfants ont des questions et des droits – à nous d'y répondre!